Mal aux concerts

Groupes, organisateurs ou visiteurs, présentez vos activités

Modérateur : Modérateur

Ti' Pierre
Messages : 16
Enregistré le : mer. 07 août 2013, 08:19
Localisation : Isère (hélas !)
Contact :

Mal aux concerts

Messagepar Ti' Pierre » dim. 30 oct. 2016, 21:46

La Roche Bluegrass Festival, la grande scène.

Soyons clairs : La Roche est pour moi un des meilleurs moments de l'année, workshop et festival réunis, pour lesquels je ne me lasse pas de remercier pour leur travail tout ceux qui œuvrent pour qu'on glisse les pieds sous la table dès l'arrivée et pour dormir, apprendre, découvrir, rencontrer, échanger etc. Je n'envisage plus un été sans, La Roche a sa place au chaud dans mon cœur.

Pourtant, je sors de chaque concert sur la grande scène terriblement blessé par les conditions d'écoute, loin d'être à la hauteur du pharaonique travail fourni par bénévoles et artistes, parmi lesquels les meilleurs mondiaux dans le genre.

Aller à un concert à La Roche, c'est pour moi savoir que :

- les douze premiers rangs sont fichus, car des fâcheux se masseront debout devant, exhibant leur dos (au mieux) aux spectateurs qui ne verront plus rien, et subiront de plus leurs commentaires permanents à voix (très) haute.
- on fait avec le brouhaha des stands (il faut rentrer des sous), mais il y aura aussi les conversations de nombre "d'auditeurs" sans respect pour artistes ni musique (« Mais, ho ! C'est pas grave, c'est gratuit ! » - et venant PRECISEMENT ICI pour détailler à leur beau-frère comment ils ont refait le plâtre du salon (véridique), longuement et voix très haute pour couvrir la sono.
- des spectateurs (et même collègues musiciens, j'en frémis) commenteront ouvertement pour l'involontaire assemblée l'intégralité des techniques utilisées, marques des instruments, évocations des années précédentes...
- même si j'arrive à trouver un spot à peu près supportable, quelques centaines de personnes vont défiler dans les deux sens DEVANT la scène PRECISEMENT ENTRE LE PUBLIC ET LES ARTISTES.
- et si je parviens à faire fi de tout cela, il faudra encore me tordre le coup pour éviter les divers appareils photos, téléphones, voire tablettes grande taille pour arriver à voir quelque chose.
[/list]

... (pause d'écriture, estomac noué rien qu'à raviver ces mauvaises vibrations).

Comment faire apprécier aux nouveaux venus cette musique célébrant beauté, harmonie, précision et délicatesse dans un tel foutoir à la française ? Rien de tout ça n'est à la hauteur de la formidable organisation, de l'extraordinaire soif musicale de la majorité du public, des milliers de kilomètres parcourus par groupes et passionnés. J'ai entendu plusieurs personnes se demander si maintenant ça vaut vraiment le coup de venir aux concerts.

Tous les festivals évoluent. La Roche a un succès grandissant, j'en suis le premier heureux, mais peut-on abandonner « la salle » au petit bonheur ? Ok, c'est un festival en extérieur, pas une salle de concert. Mais, sans espérer l'absolu, ne pourrait-on pas favoriser de meilleures conditions ? Allez, pourquoi ne pas...

- supprimer le passage devant la scène ? On dégagerait le même passage quarante mètres en arrière, sans nuire aux nombreux passeurs nonchalants (j'en ai vu "nonchaler" toute la soirée dans les deux sens), évitant du même coup la zone accaparée par les personnes debout.
- faire de la zone entre la scène et la régie une zone privilégiée, clairement repérée par des panneaux sympas et annoncée aux concerts. Le public se sentira choyé et en sera heureux.
- chacun d'entre nous peut influer sur l'ambiance et la qualité d'écoute. Ne serait-ce qu'en rappelant à Tonton Marcel de parler un peu moins fort. Ou d'aller à la buvette.
- cerise sur le gâteaux, ce serait vraiment chouette si le site était non fumeur.

Exemple : New Richmond Bluegrass Festival, mentions du site internet, rappelées sur tous leurs flyers  :

"- Nous vous demandons ne pas vous tenir débout devant la scène ou dans la grange. Les parasols, les chaises à haut dossier et les autres objets qui peuvent obstruer la vue des gens ne sont pas autorisés.
- Veuillez respecter les autres festivaliers - maintenir la conversation à un minimum devant la scène et dans la grange pendant les spectacles. Des tables de pique-nique et des sièges supplémentaires sont fournis à l'extérieur des ces endroits pour votre confort.
- Il est interdit de fumer devant la scène et dans la grange."

http://gochaleurs.com/newrichmondbluegrass/rules.html

Mais peut-être ne suis-je qu’un affreux râleur.

Avatar du membre
grassmatinee
Messages : 4212
Enregistré le : jeu. 18 janv. 2007, 23:08
Localisation : Ain
Contact :

Re: Mal aux concerts

Messagepar grassmatinee » lun. 31 oct. 2016, 20:01

Ti' Pierre a écrit :La Roche Bluegrass Festival, la grande scène.

Soyons clairs : La Roche est pour moi un des meilleurs moments de l'année, workshop et festival réunis, pour lesquels je ne me lasse pas de remercier pour leur travail tout ceux qui œuvrent pour qu'on glisse les pieds sous la table dès l'arrivée et pour dormir, apprendre, découvrir, rencontrer, échanger etc. Je n'envisage plus un été sans, La Roche a sa place au chaud dans mon cœur.

Pourtant, je sors de chaque concert sur la grande scène terriblement blessé par les conditions d'écoute, loin d'être à la hauteur du pharaonique travail fourni par bénévoles et artistes, parmi lesquels les meilleurs mondiaux dans le genre.

Aller à un concert à La Roche, c'est pour moi savoir que :

- les douze premiers rangs sont fichus, car des fâcheux se masseront debout devant, exhibant leur dos (au mieux) aux spectateurs qui ne verront plus rien, et subiront de plus leurs commentaires permanents à voix (très) haute.
- on fait avec le brouhaha des stands (il faut rentrer des sous), mais il y aura aussi les conversations de nombre "d'auditeurs" sans respect pour artistes ni musique (« Mais, ho ! C'est pas grave, c'est gratuit ! » - et venant PRECISEMENT ICI pour détailler à leur beau-frère comment ils ont refait le plâtre du salon (véridique), longuement et voix très haute pour couvrir la sono.
- des spectateurs (et même collègues musiciens, j'en frémis) commenteront ouvertement pour l'involontaire assemblée l'intégralité des techniques utilisées, marques des instruments, évocations des années précédentes...
- même si j'arrive à trouver un spot à peu près supportable, quelques centaines de personnes vont défiler dans les deux sens DEVANT la scène PRECISEMENT ENTRE LE PUBLIC ET LES ARTISTES.
- et si je parviens à faire fi de tout cela, il faudra encore me tordre le coup pour éviter les divers appareils photos, téléphones, voire tablettes grande taille pour arriver à voir quelque chose.
[/list]

... (pause d'écriture, estomac noué rien qu'à raviver ces mauvaises vibrations).

Comment faire apprécier aux nouveaux venus cette musique célébrant beauté, harmonie, précision et délicatesse dans un tel foutoir à la française ? Rien de tout ça n'est à la hauteur de la formidable organisation, de l'extraordinaire soif musicale de la majorité du public, des milliers de kilomètres parcourus par groupes et passionnés. J'ai entendu plusieurs personnes se demander si maintenant ça vaut vraiment le coup de venir aux concerts.

Tous les festivals évoluent. La Roche a un succès grandissant, j'en suis le premier heureux, mais peut-on abandonner « la salle » au petit bonheur ? Ok, c'est un festival en extérieur, pas une salle de concert. Mais, sans espérer l'absolu, ne pourrait-on pas favoriser de meilleures conditions ? Allez, pourquoi ne pas...

- supprimer le passage devant la scène ? On dégagerait le même passage quarante mètres en arrière, sans nuire aux nombreux passeurs nonchalants (j'en ai vu "nonchaler" toute la soirée dans les deux sens), évitant du même coup la zone accaparée par les personnes debout.
- faire de la zone entre la scène et la régie une zone privilégiée, clairement repérée par des panneaux sympas et annoncée aux concerts. Le public se sentira choyé et en sera heureux.
- chacun d'entre nous peut influer sur l'ambiance et la qualité d'écoute. Ne serait-ce qu'en rappelant à Tonton Marcel de parler un peu moins fort. Ou d'aller à la buvette.
- cerise sur le gâteaux, ce serait vraiment chouette si le site était non fumeur.

Exemple : New Richmond Bluegrass Festival, mentions du site internet, rappelées sur tous leurs flyers  :

"- Nous vous demandons ne pas vous tenir débout devant la scène ou dans la grange. Les parasols, les chaises à haut dossier et les autres objets qui peuvent obstruer la vue des gens ne sont pas autorisés.
- Veuillez respecter les autres festivaliers - maintenir la conversation à un minimum devant la scène et dans la grange pendant les spectacles. Des tables de pique-nique et des sièges supplémentaires sont fournis à l'extérieur des ces endroits pour votre confort.
- Il est interdit de fumer devant la scène et dans la grange."

http://gochaleurs.com/newrichmondbluegrass/rules.html

Mais peut-être ne suis-je qu’un affreux râleur.

Bien joué, TiPierre!
8)
En bleu, il suffit de cliquer, c'est hypertexte...
BLUEGRASS DELUXE ®
WONDERGRASS

Avatar du membre
ilipus
Messages : 1623
Enregistré le : lun. 05 févr. 2007, 21:40
Localisation : rennes
Contact :

Re: Mal aux concerts

Messagepar ilipus » mer. 02 nov. 2016, 12:58

Alors ça c'est parfait. A la fois élogieux et clair, sans haine, détaillé, justifié, et en plus constructif puisque suivi de propositions honnêtes.
Super commentaire.

Avatar du membre
Mandochris
Site Admin
Messages : 2014
Enregistré le : jeu. 18 janv. 2007, 22:37
Localisation : Haute Savoie
Contact :

Re: Mal aux concerts

Messagepar Mandochris » mer. 02 nov. 2016, 14:08

Merci pour ce retour intéressant.
J'en parlerai avec le comité.

thierry
Messages : 157
Enregistré le : jeu. 26 févr. 2009, 07:22
Localisation : alencon orne

Re: Mal aux concerts

Messagepar thierry » mer. 02 nov. 2016, 16:49

Ca fait du bien quand on parle de confort d'écoute, respect des musiciens et du public qui vient pour écouter partager et passer un bon moment. Merci camarade pour cette "RE définition" pertinente du concert ou du festival. J'adhère
Thierry

Avatar du membre
Jean Christian
Messages : 117
Enregistré le : mer. 12 janv. 2011, 10:28
Localisation : CHENEREILLES - 42
Contact :

Re: Mal aux concerts

Messagepar Jean Christian » mer. 02 nov. 2016, 18:16

J'approuve également !
150 personnes debout devant la scène pendant les concerts , il y a de quoi (vraiment) regretter de faire le voyage et des centaines de Kms pour venir écouter ses groupes préférés .
Et je ne parle pas de ceux qui n'hésitent pas un instant à ouvrir un parapluie de 2m à la moindre averse sans se soucier le moins du monde de ses voisins .
Pour ma part , c'est d'ailleurs la principale raison de mon absence au festival cette année .
Voir des concerts (ou plutôt ne pas voir grand chose ) dans ces conditions, n'a pas beaucoup d'intéret et nous sommes nombreux à le penser .
Dommage !

Avatar du membre
Mandochris
Site Admin
Messages : 2014
Enregistré le : jeu. 18 janv. 2007, 22:37
Localisation : Haute Savoie
Contact :

Re: Mal aux concerts

Messagepar Mandochris » mer. 02 nov. 2016, 18:34

C'est la première fois qu'on nous remonte ceci. Et ce n'est pas si simple.
La scène est à 1m20. A partir de quelle rangée de chaises est ce qu'on peut voir ?
Est ce que pour l'ambiance et pour les groupes sur scène ce serait mieux avec une vide devant la scène ?
Pour quelques musiques, c'est mieux avec tout le monde assis; pour d'autres debout, c'est mieux. Front Country ? Rapidgrass? Rob Ickes et Trey Hensley...
On va regarder la question qui a été bien posée par Ti'Pierre. Pour Jean Christian, tu aurais pu nous en parler. Nous recevons toutes les remontées et nous y répondons. Les gens qui partent sans rien dire sont les plus difficiles à entendre.

Avatar du membre
ilipus
Messages : 1623
Enregistré le : lun. 05 févr. 2007, 21:40
Localisation : rennes
Contact :

Re: Mal aux concerts

Messagepar ilipus » mer. 02 nov. 2016, 21:52

La "remonté" la plus importante, Ti Pierre a commencé par ça: Ce festival est génial et pas question de planifier des vacances en passant à côté.
Après, ce n'est qu'une question "d'échelons" plus ou moins améliorables sur site.
Je me souviens de mon premier festival où je filmais tout, sans exception, tellement je trouvais l'ambiance extraordinaire. Et puis en regardant mes films, je me suis rendu compte d'une part que je n'avais aucun souvenir personnel de plein de trucs que j'avais filmés et d'autre part que finalement, beaucoup d'autres prises ne me faisaient plus aucun effet après seulement quelques visionnages.
J'en ai conclu qu'il fallait choisir entre vivre le truc ou le mettre en boîte. Et puis au fil du temps, avec les années, j'ai eu maintes et maintes fois l'occasion de boeufer avec ceux là mêmes qui passaient sur scène, et à force j'ai fini par discerner ce qui me convenait vraiment et ce qui me laissait de marbre.
Aujourd'hui j'ai la chance de connaître personnellement un bon nombre de gens qui passent régulièrement sur scène et qui sont tous plus ou moins obligés de composer avec les conditions en vigueur dans les lieux où ils se produisent.
Le verdict est sans appel: c'est rare de trouver les conditions idéales.
En attendant, je ne peux vivre ces moments exceptionnels à mes yeux que dans le cadre de festivals tels que celui de La Roche, et donc je me sens concerné par tout ce qui consiste de près ou de loin à les "améliorer", ou à défaut, les encourager.

Personnellement, j'ai carrément laissé tomber l'idée d'aller voir un groupe passer sur scène (mais ça ne date pas d'hier), justement parce que les conditions désavantageaient les groupes à mon goût (sono pourrie pour la principale, mais pas que, il y a aussi la météo -flotte, ou cagnard d'enfer- et tout ce qu'a décrit fort justement Ti Pierre) et en plus, quand je vois la différence de décontraction entre les mêmes mecs, selon qu'ils sont en représentation sur scène ou décontractés autour d'un cubi sur le camping, là y a plus photo une seule seconde, aujourd'hui mon choix est fait.

Pour autant, je n'oublie pas que j'en suis arrivé à ce point d'extase (à mon goût encore une fois hein, j'insiste bien) grâce aux festivals tels qu'ils étaient, avec les conditions qu'il y avait à ce moment là.

Aussi loin que je remonte, j'ai toujours connu le conflit entre les pépères à casquette, assis sur leur pliant en toile, brandissant des poings vengeurs à l'intention des dépravés plus ou moins bourrés gesticulant debout au pied de la scène aux moments forts des festivals, même au Merle Fest où les places assises sont pourtant payantes devant la grande scène.
Pareil pour les conversations tonitruantes entre apprentis bouchers pendant les chorus de gratte ou encore les odeurs de fumette plus ou moins louches le soir venu. On ne parlera pas des ceusses qui baisent carrément, cachés des regards par une simple couverture entre les cannettes éparpillées un peu partout...
Régenter tout ça, bien sûr c'est possible... c'est possible d'essayer je veux dire... mais je me demande dans quelle mesure ça ne dénaturerait pas le truc... et pourtant j'abonde également dans le sens de Ti Pierre...

Bref, ce que je veux dore (euh non, dire, pas dore, lapsus ô combien révélateur) principalement c'est surtout: Merci Chris pour La Roche, merci Jeff pour Vichy et merci d'une manière générale à tout le monde ici pour tout ce que l'on partage depuis tant d'années, ça vaut tout l'or du monde à mes yeux.
Modifié en dernier par ilipus le sam. 15 juil. 2017, 06:53, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Dominique FOSSE
Messages : 1470
Enregistré le : dim. 25 mars 2007, 08:18
Localisation : 100 % CH'TI

Re: Mal aux concerts

Messagepar Dominique FOSSE » mer. 02 nov. 2016, 21:56

Sujet intéressant au moment où Christopher se proposait d'animer un débat sur La Roche.

On ne peut pas tout avoir. La Roche est un succès populaire parce que c'est gratuit, mais du coup, y vient un public non initié pour qui la musique bluegrass n'est pas une musique sacrée (malgré 10 à 20 % de gospel). De fait, pas mal de gens parlent entre eux, y compris pendant les prestations scéniques. Et de ce point de vue, le public béotien n'est pas pire que les "spécialistes". Personnellement, je m'autorise quand ça dépasse les bornes à demander aux personnes autour de moi de baisser d'un ton (voire de se taire, c'est mieux). C'est souvent bien compris. La seule fois où ça a failli en venir aux mains, c'était avec un musicien bluegrass (qui chantait en même temps que les chanteurs à chaque fois qu'il connaissait la chanson). Le phénomène est accentué à La Roche parce que les places assises sont comptées (leur nombre a pourtant nettement augmenté cette année) et, de ce fait, les spectateurs ne bougent pas même quand ils n'écoutent plus. Effectivement, quelques panneaux ou annonces bien placés pour rappeler des règles de conduite élémentaires seraient les bienvenus.

J'apprécie aussi la proposition d'essayer d'empêcher les déplacements entre le public et la scène. Au niveau de la réalisation pratique, c'est peut-être plus difficile. Il faudrait que la scène soit "au fond" par rapport à l'entrée principale et que l'espace devant la scène ne soit pas un raccourci pour certains déplacements stratégiques (aller au bar, à la caisse, au stand CD actuellement).

Pas Ok par contre pour empêcher les gens de se tenir debout devant la scène. Pourtant je ne suis pas coutumier du fait. Mais c'est une appréciation différente du spectacle. Plus en communion avec les artistes. C'est un phénomène qui touche absolument tous les festivals sauf la musique classique et le jazz-balai-dans-le-cul. Ça fait longtemps que les habitués ont compris qu'il valait mieux se mettre vers le 10 ou 12ème rang plutôt que dans les trois premiers. La hauteur de la scène fait que ce n'est une gêne que pour les premiers rangs.

L'alternative, c'est de faire un festival payant, bien cher, éventuellement en intérieur, où il n'y aura que les aficionados et qui durera deux ans.

J'aurais bien aimé parler de ça et de bien d'autres choses au sujet de LRBF à Vichy mais faire 1200 bornes pour écouter des jam sessions, c'est vraiment pas mon truc. En plus, je suis presque certain qu'il y aura des banjoïstes. Et au fil des années je pense que je me suis exprimé sur ce festival plus souvent qu'à mon tour. Amusez-vous bien.
scribouillard chez coyote

Raffin
Messages : 251
Enregistré le : jeu. 06 sept. 2007, 10:04
Localisation : Lannion
Contact :

Re: Mal aux concerts

Messagepar Raffin » sam. 12 nov. 2016, 20:10

Au festival bluegrass de Gettysburg personne ne se met debout devant.

Avatar du membre
Dominique FOSSE
Messages : 1470
Enregistré le : dim. 25 mars 2007, 08:18
Localisation : 100 % CH'TI

Re: Mal aux concerts

Messagepar Dominique FOSSE » sam. 12 nov. 2016, 22:08

Raffin a écrit :Au festival bluegrass de Gettysburg personne ne se met debout devant.


Ouais mais là, c'est normal, ils ont tous peur d'une charge du Général Lee (ou d'un solo de dobro du Colonel, peut-être).
scribouillard chez coyote

Avatar du membre
the fifth child
Messages : 364
Enregistré le : mar. 11 nov. 2008, 09:13

Re: Mal aux concerts

Messagepar the fifth child » dim. 13 nov. 2016, 20:22

Je coche l'option 2. :mrgreen:

Avatar du membre
RésoMan
Site Admin
Messages : 1859
Enregistré le : ven. 19 janv. 2007, 23:31
Localisation : Paris 12°
Contact :

Re: Mal aux concerts

Messagepar RésoMan » lun. 14 nov. 2016, 00:33

Je suis assez d'accord aussi pour l'option 2 !

Le Colonel

Avatar du membre
the fifth child
Messages : 364
Enregistré le : mar. 11 nov. 2008, 09:13

Re: Mal aux concerts

Messagepar the fifth child » lun. 14 nov. 2016, 10:08

RésoMan a écrit :Je suis assez d'accord aussi pour l'option 2 !

Le Colonel

Tu nous manquas à Vichy! :wink: :wink:

Avatar du membre
RésoMan
Site Admin
Messages : 1859
Enregistré le : ven. 19 janv. 2007, 23:31
Localisation : Paris 12°
Contact :

Re: Mal aux concerts

Messagepar RésoMan » lun. 14 nov. 2016, 10:48

the fifth child a écrit :
RésoMan a écrit :Je suis assez d'accord aussi pour l'option 2 !

Le Colonel

Tu nous manquas à Vichy! :wink: :wink:


C'est très gentil. :D
Et j'en suis désolé Jean mais j'ai un certain nombre d'obligations "républicaines" à respecter.

Amitiés,

ResoMan


Retourner vers « Concerts, festivals et évènements »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités