Histoire vraie

Pour parler de tout et de rien entre Bluegrasseux. La qualité du contenu n'est pas garantie.

Modérateur : Modérateur

Avatar du membre
jl-mando
Site Admin
Messages : 1378
Enregistré le : ven. 02 févr. 2007, 16:23
Localisation : Etrigny ( Saône et Loire )
Contact :

Messagepar jl-mando » ven. 24 oct. 2008, 18:18

bien décrit cette scène Claude , on voit d'ici la chose , tu pourrais écrire des histoires , des nouvelles des romans .....
J'ai eu aussi l'oportunité de faire la manche et c'est vrai que ça laisse de sacrés bons souvenirs dans la tête , surtout quand tu fais la manche juste pour le fun , pas pour en vivre ( c'est une autre histoire ) , et le plus marrant c'est de repasser quelques années plus tard dans le même endroit et de se dire , tiens j'ai ramer ici avec mon pote et nos clous .

Mathilde
Messages : 444
Enregistré le : lun. 05 nov. 2007, 19:18
Localisation : Loiret

Messagepar Mathilde » ven. 24 oct. 2008, 19:06

Ah, Claude... Tu sais vraiment raconter les histoires. J'adore. Une autre une autre...
Bises spéciales pour toi. :)

Dis Laurent, tu pourrais nous donner ton souvenir de l'événement, non ?

Avatar du membre
Laurent Vue
Messages : 320
Enregistré le : mer. 23 janv. 2008, 18:20
Localisation : Pays de Bray
Contact :

Messagepar Laurent Vue » ven. 24 oct. 2008, 20:01

Mon souvenir de l’évènement, je me souviens que je venais d’intégrer le groupe et que la manche en question était le teste pour savoir si j’étais bon pour la suite. Je me souviens bien de cette rue piétonne que je traverse de temps à autres, les gars de Break Of Day avaient entre 27 et 35 ans si j’ai bon souvenir, j’étais le jeunot de l’équipe et je jouais de la mando depuis 1 ans, une superbe copie F5 Eagle, que je possède encore, c’était le cadeau de mon papa. :P
Nous passions régulièrement devant un magasin de musique de Rouen « La Clinic Instrumentale » et cette mando était là, et je me disais toujours, « qu’est-ce qu’elle est chouette… j’aimerais bien posséder une F5 comme celle là…. » Quelque mois plus tard mon papa m’emmena pour me l’offrir, c’était un jour dont je me souviens encore. Le soir venu, pas moyen de dormir, trop d’excitation, j’avais trop envie de jouer de cet instrument mythique du Bluegrass qui était là dans ma chambre. Plus tard nous avons acheté la caisse pour protéger l’instrument de mes rêves, une caisse rectangulaire comme on les faisait il y a 20, 25 ans.
Mais revenons à Break Of Day, ce groupe reste un excellent souvenir de bonne humeur et de gars sympas, je ne crois pas qu’ils pense que je joue encore du Bluegrass, et pourtant…
Quant à la mando, je ne suis pas prêt de la vendre, elle évoque tellement de souvenir de mes débuts du bluegrass en groupe !!!! :D :D
Laurent

Avatar du membre
Nicolas
Messages : 896
Enregistré le : mar. 31 juil. 2007, 22:34
Localisation : Savoie

Re: Histoire vraie

Messagepar Nicolas » ven. 24 oct. 2008, 23:12

:lol: De la guitare portuguaise!!
Belle naration.
Tu prépares un roman?
Nicolas Fils spirituel de Denis P
Le Banjo, premier instrument sur la lune
Image

Avatar du membre
grassmatinee
Messages : 4264
Enregistré le : jeu. 18 janv. 2007, 23:08
Localisation : Ain
Contact :

Messagepar grassmatinee » ven. 24 oct. 2008, 23:49

A mon avis, Claude, il n'était pas très loin de la vérité, le "lascar" qui traitait la belle mandoline que tu avais offerte à ton fils de "guitare portugaise".
Voici une guitare portugaise : (OK, plus A que F, mais quand même, c'est incomparablement mieux que "C'est quoi la petite guitare?" :lol:

Image
En bleu, il suffit de cliquer, c'est hypertexte...
BLUEGRASS DELUXE ®
WONDERGRASS

Avatar du membre
ilipus
Messages : 1682
Enregistré le : lun. 05 févr. 2007, 21:40
Localisation : rennes
Contact :

Messagepar ilipus » sam. 25 oct. 2008, 03:04

eh bien figurez vous mes bons amis que je connais une des plus grosses pointures en matière de luthiers de guitares de fado (c'est comme ça que ça s'appelle, celle que grassmat à mise en photo, du nom du style spécifiquement portugais: le fado).
J'ai vu de véritables virtuoses jouer là dessus dans des caves à Braga, c'était très impressionnant.
Ceux qui connaissent ma guitare manouche auront une petite idée : c'est ce luthier (antonio pintho de carvalho, el fabricante de violas) qui la faite, en tant que modèle basique économique ciblant le marché européen.

Tout a commencé un jour de 1983.
A cette époque là, j'habitais Chartres, je jouais du piano dans les bars et je grattouillais le banjo et la gratte au sein du "David Mimile Quintet" mon groupe de l'époque.
J'ai sympathisé avec Domingos, un patron de pub où je sévissais, grand joueur d'échecs devant l'éternel et amoureux de musique accoustique. Il était portugais, petit, amputé d'une jambe au dessous du genou et d'une énergie hallucinante.

Ce piano bar a été ma deuxième demeure pendant quelques années car je m'y sentais bien. J'y jouais un soir sur 2 et souvent gratuitement, pour le plaisir, entre deux parties acharnées de Backgammon (j'ai quand même vu un mec perdre sa bagnole à ce jeu là, dans ce même bar) ou d'échecs.
Le patron était toujours sur une super combine, tant pour des voitures que pour des instruments, et les choses transitaient quelque temps chez lui avant qu'il ne les revende, toujours à un ami.

Or donc un jour, nous nous connaissions déjà bien, il me parle de son ami d'enfance, le fameux luthier Antonio, et m'en fait une peinture idyllique. Pour argumenter, il va me chercher à l'étage (personne n'a jamais eu le droit d'y aller) une guitare de fado faite par l'homme en question.
N'importe quel instrumentiste serait comme moi resté béat d'admiration devant la qualité et les finitions de cet instrument, c'était... magnifique.

Et donc, voulant se montrer reconnaissant rapport à mes services de pianiste, il se propose de demander à son pote de me fabriquer une guitare sur mesures, d'après mes instructions. D'après lui, le copain ne pouvait rien lui refuser et ça m'aurait coûté le prix du bois sans plus.

Moi, 21 ans, fauché comme les blés, évidemment je saute de joie, lui parle de ces fameuses Martin qu'on entend sur les disques de bluegrass, et le branche pour qu'il dise a son pote de me faire une copie de D45, avec des trucs qui brillent de partout.

Le message est transmis et... les semaines , puis les mois, puis 2 ans passent lorsqu'un soir, mon pote me dit : Tonio a téléphoné, pour ta guitare, c'est ok, tu peux venir au portugal.
Imaginez un peu l'effervescence : jamais je n'en ai vu une vraie, de Martin, et là, je vais me chercher l'équivalent du haut de gamme pour "le prix du bois".

Fallait pas m'en promettre à cette époque là, on était juste au début des vacances de février, j'ai fait ni une ni deux, j'ai pris ma caisse (une lada pourrie) et j'ai fait d'une traite, les yeux comme des soucoupes, le trajet Chartres Braga ou résidait le luthier.

Arrivé sur place (je pourrais faire un roman rien qu'avec le voyage) je trouve enfin le Tonio en question, mais qui réussit à me faire comprendre au travers de mes rudiments d'espagnol qu'il était prêt A ME VOIR, pour que je lui donne les plans de la guitare que je désirais qu'il me fasse.... est ce que je voulais un barrage comme ci, ou plutôt comme ça... et les nacrures.... et le vernis... et ceci, et cela.
J'avoue que j'ai fait un effort surhumain pour ne pas lui exploser la tête de m'avoir fait attendre si longtemps et fait faire tout ce trajet rien que pour ça.
Ce jour là, il m'a filé la mandoline que certains ont pu voir sur mes vidéos, lot de consolation qui lui a permis de conserver toutes ses dents.

Je suis rentré chez moi, la queue entre les jambes, en maudissant les portugais sur plusieurs générations.

Le temps a passé, 23 ans ont passé, on a tous déménagé plusieurs fois lorqu'un jour près de chez moi se déroule une course de karting. J'y suis allé pour tuer le temps et là bas, je tombe nez à nez avec mon vieux copain Domingos, patron du piano bar dont le fils était devenu champion sur ces petits machins.
Salut-qu'est-ce-que-tu-deviens-toujours-des-combines-et-de'la-musique-tu-te-souviens-cette-connerie-de-guitare-du-portugal-dont-j'ai-jamais-vu-lacouleur-quel-con-j'étais-à-l'époque"

Et là le mec me sort ; ah ben tiens, c'est marrant que tu m'en parles, justement Antonio fait des guitares manouches maintenant et là j'en ai deux dans le camping car, alors si une te plaît.... pour toi ce sera pas cher.
Quand j'ai essayé les grattes, j'étais vert!
Et donc à moi, tu me la fait à combien alors?
300€, c'est même pas le prix du bois, je te dois bien ça.
Vendu!

Ceux qui la connaissent et savent apprécier ce type de gratte comprendront la bonne fortune qui m'a souri ce jour là.

.... heu, j'étais juste parti au départ pour dire que la photo me disait quelque chose...et puis de la voir, j'ai revu mon pote en descendre une comme si c'était hier... heureusement qu'on est dans le sujet histoires!!!!

Oui donc bref, ce que je voulais dire, c'est surtout que ce qui m'avait impressionné sur ce machin, c'était les clés, les mécaniques, hérrissées en tête de manche comme des cheveux de punk. Y en a plein, et ce sont des vis sans fin qui tirent des petits chariots percés dans lesquels sont nouées les cordes.
Modifié en dernier par ilipus le lun. 27 oct. 2008, 01:52, modifié 2 fois.

gadjograss
Messages : 751
Enregistré le : sam. 18 août 2007, 17:58

Messagepar gadjograss » sam. 25 oct. 2008, 07:55

Ah ce que je l'aime ce forum.....comme ça!!!!!!! :wink:

Avatar du membre
jl-mando
Site Admin
Messages : 1378
Enregistré le : ven. 02 févr. 2007, 16:23
Localisation : Etrigny ( Saône et Loire )
Contact :

Messagepar jl-mando » sam. 25 oct. 2008, 11:36

toi aussi Mimile ( avec un grand M ) t'es un sacré romancier , j'aime bien te lire , c'est du vrai bonheur

Avatar du membre
upright-jeff
Messages : 2465
Enregistré le : mer. 03 oct. 2007, 17:50
Localisation : Bellerive sur Allier (Vichy)
Contact :

Messagepar upright-jeff » sam. 25 oct. 2008, 12:34

...et j'aime bien ta façon de penser ! (...)
Bon WE !
Le tôlier du SPRING et du WINTER : Bon séjour Messieurs Dames !!

gadjograss
Messages : 751
Enregistré le : sam. 18 août 2007, 17:58

Messagepar gadjograss » sam. 25 oct. 2008, 13:36

Quel régal!!!!!!!!!!!!!!

MERCI ET SURTOUT CONTINUEZ.

Avatar du membre
ilipus
Messages : 1682
Enregistré le : lun. 05 févr. 2007, 21:40
Localisation : rennes
Contact :

Messagepar ilipus » sam. 25 oct. 2008, 13:59

haaaaa génial de voir Laurent en petit jeune à la mando :P
Et toi claude? Tu prenais la photo?

Je sens qu'on va se payer deux trois petits voyages dans le temps bien sympas sur ce sujet, c'est mon petit doigt qui me le dit.
(j'ai adoré le coup des descentes que t'aurais pas aimé remonter en vélo.. c'est bon ça!!!)

Avatar du membre
Laurent Vue
Messages : 320
Enregistré le : mer. 23 janv. 2008, 18:20
Localisation : Pays de Bray
Contact :

Messagepar Laurent Vue » sam. 25 oct. 2008, 18:05

J'ai même encore un autocollant de ce premier festival qui est identique au T-shirt.
Merci Mimile pour cette lecture passionnante, j'aime bien lire vos histoires du passé, vous pouvez continuer, et n'hésitez pas à mettre vos tronches du moment qu'on rigole un peu... :lol:
Laurent

Mathilde
Messages : 444
Enregistré le : lun. 05 nov. 2007, 19:18
Localisation : Loiret

Messagepar Mathilde » sam. 25 oct. 2008, 19:15

Aaaaah oui! C'est du pur plaisir de vous lire, de vous voir, d'essayer de reconnaître Laurent.... :shock:
Merci bien messieurs.
Une autre, une autre, une autre! :P

coco
Messages : 42
Enregistré le : lun. 25 août 2008, 16:18
Localisation : HAUTE SAVOIE

Super

Messagepar coco » sam. 25 oct. 2008, 22:34

Grand MERCI,Mimile,comme bcp de monde,c'Est ,UN VRAI REGAL,tes histoires,en plus Vécues,et tout comme Beaucoup ,Encore,Encore,EXTRA!!Ah,c'était le BON Temps et c'était Avant Hier,Pour Nous en général!! :oops: :lol: :!: :!: ,que Nous Vivons Toujours Tous Ensemble!!c'est notre éducation!!Grands Merci à Nos Parents!!Biz. :wink:

Avatar du membre
NOUCHEGRASS
Messages : 308
Enregistré le : dim. 04 févr. 2007, 22:06

Messagepar NOUCHEGRASS » dim. 26 oct. 2008, 12:03

Ah les amis la journée commence bien avec la lecture de ce poste. C'est vrai Mimile que tu as fait une bonne affaire avec ta guitare Portugaise :wink:
Si j'ai bien compris tu as vécu quelques années là-bas? Va falloir que tu nous joues un petit fado un de ces quatres :lol: Bon je vois que pour les échecs tu te dégonfles encore une fois puisque tu ne veux pas venir à Vichy :wink:
Claude, tes photos et histoires nous font le plus grand bien, bien qu'un brun de nostalgie pointe son museau la dedans :cry: J'étais à la seconde édition du Bluegrass festival d'Angers (voir Tony Rice pour la 1ère fois ça ne s'oublie pas..), c'était vraiment un bon festival. Si tu as d'autres photos de l'époque...


Retourner vers « Autres sujets »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité