lutherie et CNC

Toutes les discussions sur le Bluegrass et musiques associées.

Modérateur : Modérateur

Avatar du membre
Dominique FOSSE
Messages : 1529
Enregistré le : dim. 25 mars 2007, 08:18
Localisation : 100 % CH'TI

Re: lutherie et CNC

Messagepar Dominique FOSSE » jeu. 04 janv. 2018, 00:12

Excusez-moi, je suis nul en lutterie. Dans la 2ème video, le bazar évide une planche de bois. Ca fait quoi? Un moule pour faire des mandolines en résine? Ou ensuite il faut découper le fond et tout poncer le verso pour avoir un "top" d'épaisseur égale? Ou encore autre chose que je n'arrive pas à concevoir?
scribouillard chez coyote

Avatar du membre
jl-mando
Site Admin
Messages : 1379
Enregistré le : ven. 02 févr. 2007, 16:23
Localisation : Etrigny ( Saône et Loire )
Contact :

Re: lutherie et CNC

Messagepar jl-mando » jeu. 04 janv. 2018, 09:25

dans la deuxième vidéo il façonne le dessus de la table d'une mando à partir d'une planche brute
la vidéo est juste un exemple puisque cette planche présentée est pleine de noeuds impropre à la lutherie
au lieu de faire ça à la main avec gouge , rabot et beaucoup d'huile de coude , c'est la machine qui le fait en respectant
les courbes de niveau de l'archtop ou du bombé de la table pour parler français .
Donc , non , c'est pas pour faire un moule à résine , c'est bien pour une vraie table en bois.

Une autre partie du programme informatique que tu va rentrer dans la bécane va permettre de creuser l'intérieur de la table
quand celle ci aura été retournée , qui va aussi éviter les ..... tendinites.
la découpe des ouies fait à la machine permet aussi d'avoir une découpe plus agréable à l'oeil que quand c'est fait à main levée
la machine est dans tout les cas plus précise.

Avatar du membre
remco
Messages : 647
Enregistré le : ven. 02 févr. 2007, 22:53
Localisation : Paris
Contact :

Re: lutherie et CNC

Messagepar remco » jeu. 04 janv. 2018, 21:41

D'après tous les sujets dont j'ai connaissance dans ce domaine j'ai compris que la CNC
est tb pour dégrossir les profils de manches et la découpe au laser pour les fonds et les tables.
question : comment peut on avec cette technique évaluer les bonnes épaisseurs à réaliser selon les types de bois et résonnance de ces derniers.
Et comment rectifier le tir à la sortie ?
Rémi

Avatar du membre
FJiP
Messages : 643
Enregistré le : sam. 03 févr. 2007, 12:52
Localisation : Paris
Contact :

Re: lutherie et CNC

Messagepar FJiP » jeu. 04 janv. 2018, 22:37

Ben il suffit de rentrer les bonnes données dans la machine, le luthier n'aura plus ensuite à tâtonner en vérifiant sans cesse la bonne épaisseur de ce qu'il est en train de sculpter

Avatar du membre
remco
Messages : 647
Enregistré le : ven. 02 févr. 2007, 22:53
Localisation : Paris
Contact :

Re: lutherie et CNC

Messagepar remco » jeu. 04 janv. 2018, 22:50

C'est la toute la question : quelles sont les données d'entrées et quelles sont les étapes intermédiaires pour arriver au résultat voulu ?
Je conçois que cette techno fonctionne chez Renault et Airbus pour façonner des pièces mais de la à l'appliquer à la lutherie et à l'oreil ?
Rémi

Avatar du membre
jl-mando
Site Admin
Messages : 1379
Enregistré le : ven. 02 févr. 2007, 16:23
Localisation : Etrigny ( Saône et Loire )
Contact :

Re: lutherie et CNC

Messagepar jl-mando » ven. 05 janv. 2018, 09:00

il faut se réserver une marge dans les épaisseurs qui permet d'affiner le travail final.
En fait , le travail ( pour moi) de la CNC permet de faire toute la partie ébauche avec un minimum d' effort physique
le travail de finition ( finition d'épaisseur de table et de fond ) reste du travail de lutherie pur et dur .

La forme extérieure d'une table de mandoline peut être tirée directement par la CNC , il y aura encore par dessus du travail de ponçage
Et le creusage de la partie intérieure de la table sera aussi ébauchée par la CNC en se gardant bien de ne pas enlever trop de bois
mais laisser 1 mm de + qui sera ensuite enlever à la main , selon le feeling du luthier .
Voila comment je vois la chose .

Pour le profilage du manche , pareil , on laisse une marge et on fini à la main .
en gros : CNC = ébauche

Par contre pour positionner les trous de mécaniques sur la tête , la CNC offre une bien plus grande précision que du travail manuel
Pareil pour la découpe des ouies , dans ces deux cas là , on peut dire que la CNC fait de la finition.

Pour une guitare , le fraisage des incrustations de rosace peut se faire aussi par CNC et être considérée comme une opération finie
comme pour l'ouverture de la bouche

fiddle44
Messages : 219
Enregistré le : jeu. 30 août 2007, 13:57
Localisation : environ de Nantes

Re: lutherie et CNC

Messagepar fiddle44 » ven. 05 janv. 2018, 10:26

Jean, j'ai trouvé une autre manière pour gagner du temps sur la fabrication d'instruments de musique notamment de violon mais ça peut peut être s'adapter à la mando
https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=X2n1W5THyGQ

:oops: :D :arrow:
Hervé

fiddle44
Messages : 219
Enregistré le : jeu. 30 août 2007, 13:57
Localisation : environ de Nantes

Re: lutherie et CNC

Messagepar fiddle44 » ven. 05 janv. 2018, 11:13

plus sérieusement, j'ai un copain luthier qui travaille avec ce type de matériel (dupliqueur ou copieur) pour des petites séries.
https://www.youtube.com/watch?v=n1t2v0eBS3E
Hervé

Avatar du membre
jl-mando
Site Admin
Messages : 1379
Enregistré le : ven. 02 févr. 2007, 16:23
Localisation : Etrigny ( Saône et Loire )
Contact :

Re: lutherie et CNC

Messagepar jl-mando » ven. 05 janv. 2018, 19:34

Hervé , ta première vidéo , c'est ce qu'on appelle le travail à la chaine :D :D :D

12bars
Messages : 74
Enregistré le : mar. 01 mars 2011, 16:10
Localisation : PARIS

Re: lutherie et CNC

Messagepar 12bars » mar. 09 janv. 2018, 08:58

Le type représente une nouvelle profession : les lutherons á mi chemin entre luthier et bûcheron

En tous cas il a beaucoup D humour merci pour ce divertissement rafraîchissant

Avatar du membre
ilipus
Messages : 1690
Enregistré le : lun. 05 févr. 2007, 21:40
Localisation : rennes
Contact :

Re: lutherie et CNC

Messagepar ilipus » jeu. 11 janv. 2018, 00:59

C'est en buchant qu'on devient bûcheron, c'est en bossant qu'on devient beauceron, ben pareil, c'est en luttant qu'on devient luthier! CQFD

Avatar du membre
mandotof
Messages : 1037
Enregistré le : jeu. 01 févr. 2007, 21:03
Localisation : ile de france
Contact :

Re: lutherie et CNC

Messagepar mandotof » dim. 21 janv. 2018, 10:16

MMMMMerci Jeannot et JR pour toutes ces infos passionnantes; Je dois bien avouer que ma la vie je ne trouve que deux types de personnes : les fourmis et les cigales. Evidemment tout le monde à un peu des deux à son arc.
Perso, je suis horriblement de la seconde catégorie et, quand je vous lis, je devient fou de voir le temps que vous passer à être autant passionné par tout un tas de choses. Les nuits blanches passées, les réveils en pleine nuits, reprendre le boulot à 3 heures du mat !. Alors cela m'interpèle car personnellement, je n'ai vraiment gout à rien, je n'ai jamais été passionné par rien, plutot architecte dans ma tête et ma façon d'être mais pas technicien.
Et puis Jean a deja construit des mandolines sans CNC et cela sera un avantage par rapport à d'autres. Les mando chinoises, pas chères, et conçues toutes de la même façon, ont toutes le même son. Les rares Collings ou autres nouvelles marques US connues que j'ai eu dans les mains, m'ont semblé avoir aussi le même son et je dois dire, m'ont quelque peu, déçues. Cela dit, c'est que l'on recherche quand on achète un instrument d'une marque donnée, d'un certain prix .... pour pas se tromper !
Pour ma part, c'est pas mon truc, comme vous le savez, la mando à le même rapport à mes yeux que la conception d'un bébé (il est fou ce Tof !) :
Ne pas savoir AVANT, meme si une petite déception peut exister, c'est le travail du luthier qui donnera toujours sens à mes achats. Ils sont les mamans de nos instruments quelque part - hahaha
Bravo, en tout cas, on attend d'entendre impatiemment le résultat !
Mandoliniste tranquille respectant les limitations

pineau jean-michel
Messages : 60
Enregistré le : lun. 08 sept. 2008, 16:44

Re: lutherie et CNC

Messagepar pineau jean-michel » dim. 21 janv. 2018, 17:10

Sujet cool...comme dit Eltof, beaucoup de mando d'une même manufacture se ressemble...Quand on peut prétendre à une mandoline de luthier le choix n'est pas que technique, je pense qu'il est le résultat d'échange entre le musicien et le luthier (quel type de musique, soliste, accompagnateur, les deux, choix des bois,du manche...) enfin de la prise de tête quoi. Et puis après, la faire sonner pour qu'elle s'épanouisse.Et puis laisser du temps comme un bon vin qu'on a gouter jeune et qui va" sonner" bientôt...Et puis j'aime bien l'approche moderne de la lutherie, la cnc n'empêche pas un luthier de faire des bonnes mandolines. Ce serait dommage de se priver d'outils modernes. J'ai connu un luthier qui utilisait le laser pour tracer les frettes, la cnc pour les manches ce qui permettait d'avoir une précision extra pour la justesse. C'est cool l'équilibre entre la tradition et la modernité...et puis c'est étonnant comment le cerveau peut faire le son, les empreintes musicales nous laissent jamais tranquilles. Bon, voilà je vous laisse tranquille et merci pour le sujet, besoin de me rafraichir moi (muscadet...)

Avatar du membre
jl-mando
Site Admin
Messages : 1379
Enregistré le : ven. 02 févr. 2007, 16:23
Localisation : Etrigny ( Saône et Loire )
Contact :

Re: lutherie et CNC

Messagepar jl-mando » dim. 21 janv. 2018, 18:52

Beaucoup de luthiers utilisent un peu toujours les mêmes recettes quand elles marchent , mais souvent comme en musique
on n'est jamais vraiment satisfait de se qu'on produit et , comment dire ??? . une table de mando F5 et toutes les assimilées ,
ou une table de guitare harchtop vue de l'extérieur , tous ses instruments ont un galbe qui leur est propre .( toujours vu de l'extérieur ).
C'est pas évident d'être super précis pour faire ce galbe à main levée , et beaucoup de luthiers utilisent un copieur à main ou une CNC ,
à part l' ami Wayne Henderson que j'ai eu la chance de voir faire et qui est impressionnant de précision sans rien mesurer .

Pour le copieur , on utilise un galbe de référence , et pour la CNC c'est un fichier qui sert de référence .
Tout ça ne concerne que la partie externe de l'instrument ( table et fond ).
Pour évider l'intérieur on peut très bien faire l'ébauche à la CNC ou au copieur en se réservant bien sûr une marge , une épaisseur de bois en plus , mais à mon sens le vrai travail de lutherie commence à ce moment là .
Comment je ressens ce qu'il va falloir encore enlever comme épaisseur pour que ce morceau de bois commence à sonner ?
Est ce qu'il est encore trop rigide , ou est ce qu'il devient un peu plus souple , et ce qu'il va résister à la pression qu'on va lui mettre pendant des années ??
Pour rappel sur une mando , tension des cordes de la tête au cordier = 80 kg environ
Pression sur la table au niveau du chevalet , pas loin d'une vingtaine de kilos .
toutes ces épaisseurs dépendent de la rigidité du bois utilisé , du maillage de l'épicéa , de son fil plus ou moins serré , tous ses paramètres
la machine ne les ressent pas , donc forcément , il y a toujours un travail d'appréciation à faire à un certain moment .
Le copieur ou la CNC , pour moi reste simplement un outil qui te facilite la tâche mais qui ne peut pas te remplacer à 100% .
Moi ce que j' espère en tout cas , c'est d'apporter une plus grande précision dans certaines opérations
par exemple percer les trous des mécaniques sur la tête pile poil au bon endroit ,( pas si simple à la main ) les mécaniques étant liées entre
elles 4 par 4 , si tu dérape , t'es sûr du coup , il y aura une mécanique qui sera dure à manoeuvrer pour le restant de ses jours .
Et si les mécaniques sont parfaitement alignées parce que positionnées à la machine , vous êtes bien d'accord que ça va pas changer le son .
Dans la catégorie déco , si tu fais découper ta nacre par une machine lazer avec le fichier qui va bien , et dans le même temps
tu utilise le même fichier pour évider le bois qui sera incrusté , normalement ta nacre devrait rentrer pile poil là où c'était prévu
toujours rien à voir avec le son .

Et puis si on regarde de près cette mando ( Sorensen FX) :
https://www.google.fr/search?q=sorensen ... 39&bih=700

Les filets sont irréguliers en largeur et pourtant parfaitement ajustés , je ne vois pas comment c'est possible de faire ça à la main
mais peut être que je me trompe .

ha ha et pour répondre à mon pote Totof , les mandolines , comme les bébés ça commencent toujours par ..... des préliminaires :P :P

ylef
Messages : 60
Enregistré le : dim. 01 févr. 2009, 18:25
Localisation : morvan

Re: lutherie et CNC

Messagepar ylef » dim. 21 janv. 2018, 22:03

Simple et pas trop fatiguant :
L'intérieur de la table https://www.youtube.com/watch?v=VSGzWAu-jF8
Puis l'extérieur https://www.youtube.com/watch?v=VSGzWAu-jF8


Retourner vers « Bluegrass et Cie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité